Bienvenue sur

Bienvenue au Réseau canadien de la LMC. Nous avons pour mission de fournir un soutien social, émotionnel et éducatif aux personnes atteintes de LMC.

Nous avons beaucoup de bonnes choses pour nous. Il existe une solide gamme de médicaments qui maintiennent efficacement les personnes en rémission, leur permettant de vivre une vie normale. Les personnes vivant avec la LMC ont des enfants. Et le plus excitant, c’est qu’il devient possible de vivre sans médicaments.

Alors pourquoi lançons-nous ce site web ?
Il y a quelques années, nous avons organisé notre première conférence « Living Well with CML » à Toronto. Il s’agissait d’une journée complète de formation, allant des dernières recherches sur la LMC aux conseils sur la façon d’utiliser la nourriture pour gérer les effets secondaires, en passant par le bien-être émotionnel.

La session qui a eu le plus d’impact est de loin celle qui s’adressait aux soignants. Mon mari Kevin s’y est joint, et il est revenu, décrivant comment la conversation a tourné autour des effets secondaires qui changent la vie et de l’incertitude de l’avenir. Malgré les propos rassurants de l’infirmière qui a animé la session, l’heure était à l’émotion. Des larmes ont également coulé lors de la session suivante, lorsqu’un psychologue a répondu à des questions sur la manière de gérer l’inquiétude et l’anxiété qui accompagnent la vie avec le cancer et sur la manière de gérer les relations tendues par le stress de la maladie. Ensuite, Kevin a demandé : « Si les nouvelles sont si bonnes à propos de la LMC, pourquoi les gens pleurent-ils ? ».

Excellente question. Pourquoi les gens pleurent-ils ? Certains pleuraient parce qu’ils venaient de découvrir la LMC et avaient du mal à accepter le fait que le cancer faisait désormais partie de leur vie. Certains pleuraient parce qu’ils étaient en deuil – en deuil de la perte de leur santé, de la perte de la foi en leur corps, de la perte de leur « ancienne » vie. Et certains pleuraient parce qu’ils se trouvaient enfin dans un endroit sûr, où il y avait d’autres personnes qui connaissaient de première main les défis que représente la vie avec la LMC.

Mais les larmes n’étaient qu’une partie de ce que cela signifie de vivre avec la LMC. Il y a aussi eu des histoires de force et de résilience. Malgré des effets secondaires débilitants comme la fatigue, nous avons entendu des personnes qui ont persévéré et appris à bien vivre avec cette « nouvelle normalité ». Il y avait également des personnes dont la vie avait été très peu modifiée par la LMC, mais qui souhaitaient rencontrer d’autres personnes partageant leur expérience.

Que votre histoire corresponde au premier groupe, au second, ou que vous vous situiez quelque part au milieu, il y a quelque chose pour vous ici. Qu’il s’agisse d’informations sur les traitements, des dernières nouvelles en matière de nutrition et de bien-être émotionnel ou des points de vue d’autres personnes vivant avec la LMC, le Réseau canadien de la LMC a ce qu’il vous faut pour gérer votre santé et vivre le mieux possible malgré la LMC. Vous n’êtes pas seul.

Merci de votre visite,
Lisa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.